Giatec RCON™

Giatec RCON™ est un appareil non-destructif pour mesurer la résistivité électrique des spécimens du béton dans le laboratoire sans des échantillons additionnels. Cette mesure serait facilement fabriqué sur les mêmes échantillons de bétons qui sont présentement utilize pour le test de résistance à la compression. C’est rapide (la vitesse de mesure est moins de cinq seconds), c’est précise et souple (la mesure est prend avec des réglages différent pour la vérification). RCON™ permet aussi la continuation de mesure la résistivité électrique au fil de temps, qui serait surveiller plusieurs autres paramètres tels que les changements de teneur en eau et le temps de mise en éprouvettes de béton. Vous pouvez télécharger le brochure par cliquer ici.











Dans les matériaux de bétons, la résistivité électrique est bien corrélée avec les paramètres de durabilité important comme la perméabilité, diffusivité et en général les caractéristiques de microstructure du béton.

RCON™est un dispositif unique pour l’investigation des propriétaires micro-structurelle de béton, incluant :

  • Diffusion de chlorure dans le béton
  • Corrosion des armatures dans le béton
  • Temps de prise du béton frais
  • Le transfert d’humidité dans le béton
  • Durcissement du béton
  • Conception de protection cathodique
  • Rapide (< 5 secondes)
  • Précise (±2%)
  • Mesure AC (Galvanostatique)
  • Gamme grosse de fréquence de mesure (1Hz a 30kHz)
  • Détection de période (0-180)
  • Fonctionnement autonome
  • La mesure en continu
  • Logiciel PC convivial
  • Porte-échantillons souples
  • Configuration personnalisable
  • Connexion USB à l’ordinateur
Des normes nouvelles d’ASTM et AASHTO sont en développement basée sur la mesure de resistivite électrique de béton comme une mesure de sa performance de durabilité
General
Reading RangeFrequency spectrumPhase measurementImpedance accuracyPhase accuracy
1 ~100 1Hz ~ 30KHz0 ~ 180°± 2% ± 2digit5 % ± 3digit
100~1000
1 ~10 K
10 ~ 100 K
100 K ~1 M1Hz ~ 10KHz
Measurement Time
FrequencySampling timeReading time (minimum)
1 Hz ~ 4 Hz5 secondes10 secondes
5 Hz ~ 30 KHz1 seconde2 secondes
Operating conditions
TypeValue
Operating temperature 15 ~ 45 °C
Operating humidity30 ~ 80%
Storage temperature0 ~ 60°C
Operating voltage/current100-250 V ± 10%, 60Hz
Dimensions of RCON™200 x 230 x 70 mm
Numero de Pièce Article Description
900035RCON™ - Paquet ComplètUnité RCON™, Adaptateur secteur, jeu de câbles de test, pince crocodile de test, Porte-échantillon, kit de vérification, sonde béton frais, manuel d'utilisation, logiciel de communication, câble USB, gels conducteurs, 2 paires de contacts éponge
900011Appareil RCON™Unité RCON™, adaptateur secteur, câbles de test, kit de vérification, manuel d'utilisation, logiciel de communication, câble USB

Les pièces de rechange suivantes sont disponibles sur demande:

Numero de PièceArticleDescription
900018Test de Jeu de Câbles
900012Kit de Vérification
900013Titulaire de l'échantillon - VracPorte-échantillon, deux paires de contact éponge
900014Éponge Contacter D150 - Paire
900015Gel Conducteur - à Viscosité FaibleFlacon de 250 ml
900016Gel Conducteur - Viscosité MoyenneFlacon de 250 ml
900017Probe Béton Frais
Giatec RCON™ produire une méthode sur qui utilise la mesure de résistivité électrique pour le control de qualité de béton basée sur la performance de durabilité requis. Cette mesure peut facilement être fabrique sur le même échantillon de béton qui est présentement utilisé pour le test de résistance à la compression. RCON™ utilise un technique d’impédance AC pour les lectures précises et rapides qui peuvent être obtenus en continu a l’aide de son logiciel d’exploitation personnalisable et convivial pour les différents matériaux en béton. La résistivité électrique de béton est peut être simplement lie a leurs caractéristiques de réseau de pores telles qui la taille de pores et leur connectivite, la teneur en eau dans les pores et de la chimie de la solution interstitielle. Dans les matériaux en béton, la résistivité électrique a été bien corrélée avec les paramètres de durabilités importantes telles que la perméabilité et diffusivité. En outre, cet essai non-destructif pourra être facilement effectuée sur les échantillons de béton frais ou durci a des âges différents ou a plusieurs étages d’hydrations afin d’étudier la maniabilité, le réglage et la performance de la durabilité de béton. La méthode de résistivité électrique a également appliquée pour étudier la corrosion des barres d’armature dans le béton, fluage, la ségrégation totale et le gel et dégel du béton car elles affectent les propretés du réseau de pores. Les technique de résistivité de béton est aussi un remplacement acceptable pour le chlorure de test de perméabilité rapide de béton (selon la norme ASTM C1202) car il y a une corrélation forte entre la résistivité électrique et la performance durabilité du béton.
Q1:Est-ce que RCON peuvent être utilisé pour les tests de terrain sur le béton durci, ou c’est seulement pour utilisation en laboratoire?
R:RCON ™ est conçu pour tester les échantillons de béton durci de tailles différentes et pour les applications en laboratoire et sur le terrain.

Q2:Votre site web mentionne la corrélation entre ASTM C1202 et le RCON ™. Avez-vous des données comparant les résultats des 2 méthodes?
R:Oui. Il existe une corrélation entre les résultats de l'essai de perméabilité de chlorure rapide et ceux obtenus à partir de la méthode de la résistivité électrique. S'il vous plaît se référer au tableau ci-dessous pour la comparaison de ces deux techniques:


Rapid chloride permeability and bulk electrical resistivity values
Pénétration des chloruresÉlevéeModéréeBasVery LowNegligible
56-Jour Rapide Charge de perméabilité à l'chlorure Passé selon la norme ASTM C1202 (Coulombs)>4,0002,000-4,0001,000-2,000100-1,000<100
28 jours en vrac électrique Résistivité du béton saturés (kΩ.cm)<55-1010-2020-200>200

Q3:Quelle est la plage de mesure du RCON ™? Quel est le maximum (kΩcm) qui peut être mesuré?
R:La plage de mesure pour le RCON ™ est de 1 ohm à 1Mohm. Pour un échantillon cylindrique de 10 x 20 cm, la mesure maximale est de ~ 4000 kΩcm. Cette gamme peut être augmentée à ~ 40.000 kΩcm aide d'un accessoire de haute résistivité fournies par Giatec.

Q4:Quels types de conditions sont nécessaires pour faire fonctionner le logiciel?
R:Les conditions requises pour exécuter le logiciel sont un ordinateur PC avec un minimum de processeur Pentium 4, le système d'exploitation Windows XP / Windows 7/Vista et au moins 500 Mo Ram.

Q5:Quelles sont les normes qui ont été utilisés pour développer l'équipement?
R:RCON ™ a été développé sur la base d'une future norme ASTM qui sera publié bientôt. Il existe une norme similaire dans AASHTO pour la mesure de la résistivité électrique de surface, mais l'appareil RCON ™ mesure la résistivité électrique volumique qui donne un résultat plus précis.

Q6:Est-ce que cet appareil mesure la force de compression?
R:Non, pas du tout. RCON ™ peut facilement et rapidement mesurer la résistivité électrique du béton. Ce paramètre est étroitement corrélé avec le temps de prise du béton frais et les caractéristiques de durabilité du béton durci.

Q7:Est-ce que ce dispositif mesurer la durabilité du béton et de l'infiltration de sels et chlorures?
R:RCON ™ mesure la résistivité électrique du béton. Ce paramètre peut être utilisé pour estimer la longévité et la durabilité du béton dans un environnement d'exposition spécifique. Giatec propose un autre dispositif appelé Perma ™ qui mesure la perméabilité à l'chlorure rapide de concret basé sur la norme ASTM C1202. Pour plus d'informations sur ce dispositif, s'il vous plaît cliquez ici.

Q8:Dans certains pays, la tension de fonctionnement est de 210-220 V et le cycle est de 50 Hz. Est-RCON ™ compatible avec ces spécifications? Serait-ce la différence des cycles affecté les résultats du test?
R:L'alimentation de la RCON ™ supporte une tension d'entrée dans la gamme de 100 à 250 V avec la gamme de fréquence de 50-60Hz. Les résultats ne seraient pas affectés du tout par ces variations.

Q9:L'article est D00101A-11 Frais obligatoires pour effectuer des tests sonde béton? Il sera utile en complétant nos résultats?
R:La sonde de béton frais est un élément optionnel, il est seulement nécessaire pour l'étude de la prise du béton. Si vous ne faites pas ce type de test, vous n'avez pas besoin de cet article.

Q10:Comment mesurez-vous l'évolution de la teneur en eau et le temps de mise en éprouvette de béton?
R:En utilisant la sonde de béton frais spécial destiné à être noyé dans le béton, vous pouvez mesurer la teneur en eau et le temps de prise de contrôle de la résistivité électrique en fonction du temps. L'appareil est livré avec un logiciel qui peut enregistrer les données. Cependant, l'étalonnage est nécessaire de corréler le changement de la résistivité électrique de la teneur en eau réelle et le temps de prise du béton.

Q11:Les normes ASTM et AASHTO encore en cours de développement?
A:norme AASHTO est déjà publié. Vous pouvez obtenir plus d'informations de la TP 95-11 documents AASHTO. La norme ASTM qui est basé sur la résistivité électrique volumique du béton est actuellement en cours d'élaboration et sera publié bientôt.

Q12:Est ce que le spécimen béton utilisé dans ce cylindre d'essai ou peut-on utiliser une taille d'échantillon de cube (150mmx150mmx150mm)?
A:Vous pouvez ajuster les échantillons cylindriques avec la taille maximale de 150mmx300mm et l'échantillon cubique avec la taille maximale de 100mmx100mm dans le support régulier de l'échantillon qui vient avec le RCON ™. Toutefois, si vous devez mesurer un échantillon cubique 150mmx150mm, nous pouvons personnaliser l'exemple de fixation du support afin de tenir compte de cette dimension.

Q13:Combien d'échantillons peuvent être testés en même temps?
A:Un seul échantillon peut être testé à la fois avec le test que nous avons présentement. Cependant, le test est très rapide, en seulement 3-5 secondes pour traiter avec précision, permettant de nombreux échantillons à tester dans un court laps de temps.

Q14:Quelle est la liste des utilisateurs de ce produit?
A:Notre liste d'utilisateur comprend plusieurs Amérique du Nord, d'Europe, les universités australiennes et du Moyen-Orient et les producteurs de béton. Parmi ceux-ci sont des universités telles que l'Université du Michigan, Université Carleton, l'Université d'Ottawa, Université de Toronto, l'Université de Purdue, aux Émirats arabes unis Université. Pour les commentaires des clients, s'il vous plaît CLIQUEZ ICI pour visiter LinkedIn recommandations de Giatec scientifiques.

Q15:Avez-vous un représentant ou un fournisseur extérieur de l'Amérique du Nord?
A:Actuellement, nous n'avons pas de fournisseurs extérieurs à l'Amérique du Nord. Nous fabriquons et livrons les périphériques directement du Canada.

Q16: How will the product be taken care of in terms of warranty services?
A: Giatec takes care of any service and calibration cost incurred during the warranty period and will provide online unlimited technical support 24/7 to our customers after the warranty period, free of charge.

Q17:En termes de sensibilité, la précision et l'étalonnage, l'appareil peut être assimilée RCON ou liée de quelque façon à tout test de diffusion des chlorures du béton?
A:RCON ™ est entièrement calibré avant l'expédition et, en outre, est livré avec un kit de vérification pour le client de vérifier les résultats des tests de temps en temps si nécessaire. Le dispositif a été conçu pour fournir une haute sensibilité et la précision requise pour la recherche concrète. CLIQUEZ ICI pour le ™ notice RCON qui contient de plus amples informations quant à l'exactitude et la sensibilité de RCON ™ ainsi que son étalonnage et la procédure de vérification.

Q18:Quelle est la passation des marchés de Giatec / procédure de vente?
A:Étape 1: Nous fournissons une citation de l'appareil et ses accessoires à la clientèle. Étape 2: client nous envoie un bon de commande ou un courriel confirmant les prix indiqués dans le devis. Étape 3: Nous traitons une facture en référence au bon de commande et des frais de transport, la manutention et les frais d'assurance. Étape 4: Une fois que nous recevons le paiement du client (que ce soit par virement bancaire ou par chèque à l'avance), nous livrons le produit qui va prendre 1-2 semaines (selon l'endroit) à partir de la date de paiement et inclure un reçu pour vos dossiers. Étape 5: Suivi avec le client et s'assurer que le produit a été livré avec succès et tout est en bon état.

  1. Hammond, E., & Robson, T. D. (1955). Comparison of Electrical Properties of Various Cements and Concretes. The Engineer (London), 199(5165) 78-80, and 199(5166), 114-115.
  2. Nikkanen, P. (1962). On the Electrical Properties of Concrete and Their Applications. Vaftion Tebsilliren Tutkirndaitos, Tiedotus, Sarja III, Rakennus 60, 75 pages. In Finnish with English summary.
  3. Henry, R. L. (1964). Water Vapor Transmission and Electrical Resistivity of Concrete. Final Report. U. S. Naval Civil Engineering Laboratory, Port Hueneme, California, Technical Report,R-314, 39 pages.
  4. Tobio, J. M. (1959). A Study of the Setting Process, Dielectric Behavior of Several Spanish Cements. Silicates Zrrdrcsb-iek, 24, 30-35 and 81-87.
  5. Power, T. C. (1958). Structure and Physical Properties of Hardened Portland Cement Paste. Journal of the American Ceramic Society, 41(1), 1-6; PCA Research Department, Bulletin 94.
  6. Jones, G., & Christian, S. M. (1935). The Measurement of the Conductance of Electrolytes. VI. Galvanic Polarization by Alternating Current. Journal of the American Chemical Society, 57, 272-280.
  7. Terry, E. M. (1929). ADVANCED LABORATORY PRACTICE IN ELECTRICITY AND MAGNETISM, 2nd Edition, McGraw-Hill, N.Y., 197.
  8. Fricke, H. (1931). The Electric Conductivity and Capacity of Disperse Systems. Physics, 1(2), 106-115.
  9. Frcitag, F. E. (1959). (Dyckerhoff and Widmann Kommanditgesellschaf t). Increasing the Electrical Resistance and Strength of Concrete. German Patent No. 1,064,863. In German. See abstract in English in Chemical Abstracts, 55(8), 7798d.
  10. Budnikov, P. P., & Strelkov, M.I. (1966). Some Recent Concepts on Portland Cement Hydration and Hardening. SYMPOSIUM ON STRUCTURE OF PORTI.AND CEMENT PASTE AND CONCRETE, Highway Research Board Special Report 90, Table 3, 450.
  11. Seligmann, P. (1968). Nuclear Magnetic Resonance Studies of the Water in Hardened Cement Paste. Journal of the PCA Research and Development Laboratories, 10(1), 52-65; PCA Research Department Bulletin 222.
  12. Monfore, G. E., & Verbeck, G. J. (1960). Corrosion of Prestressed Wire in Concrete. Journal of the American Concrete Institute; Proceedings, 57, 491-515; PCA Research Department Bulletin 120.
  13. Monfore, G. E., & Ost, B. (1965). Corrosion of Aluminum Conduit in Concrete. Journal of the PCA Research and Development Laboratories, 7(1), 10-22; PCA Research Department Bulletin 173.
  14. Andrade, C. (2010). Types of Models of Service Life of Reinforcement: The Case of the Resistivity. Concrete Research Letters, 1(2), 73- 80.
  15. Bertolini, L., & Polder, R. B. (1997). Concrete Resistivity and Reinforcement Corrosion Rate as a Function of Temperature and Humidity of the Environment. TNO report 97-BT-R0574, Netherland.
  16. Bryant, J. W., Weyers, R. E., & Garza, J. M. (2009). In-Place Resistivity of Bridge Deck Concrete Mixtures. ACI Materials Journal, 106(2), 114-122.
  17. Buehlef, M. G. & Thurber, W. R. (1976). A Planar Four-Probe Structure for Measuring Bulk Resistivity. IEEE Transactions on Electron Devices, 23(8), 968-974.
  18. Butefuhr, M., Fischer, C., Gehlen, C., Menzel, K., & Nurnberger, U. (2006). On-Site Investigation on Concrete Resistivity a Parameter of Durability Calculation of Reinforced Concrete Structures. Materials and Corrosion, 57(12), 932-939.
  19. Chatterji, S. (2005). A Discussion of the Papers, ''A Novel Method for Describing Chloride Ion Transport due to an Electrical Gradient in Concrete: Part 1 and Part 2'' by K. Stanish, R.D. Hooton, M.D.A. Thomas. Cement and Concrete Research, 35(9), 1865-1867.
  20. Chini, A. R., Muszynski, L. C., & Hicks J. (2003). Determination of Acceptance Permeability Characteristics for Performance-Related Specifications for Portland Cement Concrete. Final report submitted to FDOT (MASc. Thesis), University of Florida, Department of Civil Engineering.
  21. Edvardsen, C. (2002). Chloride Migration Coefficients from Non-Steady-State Migration Experiments at Environment-Friendly “Green” Concrete. Retrieved from www.gronbeton.dk/artikler/Chloride%20migration%20coefficients.pdf.
  22. Elkey, W. & Sellevold E. J. (1995). Electrical Resistivity of Concrete. Published Report, No. 80, Norwegian Road Research Laboratory, Oslo, Norway, 36 pages.
  23. Ewins, A. J. (1990). Resistivity Measurements in Concrete. British Journal of NDT, 32(3), 120-126.
  24. Feliu, S., Andrade, C., Gonzalez, J. A., & Alonso, C. (1996). A New Method for In-situ Measurement of Electrical Resistivity of Reinforced Concrete. Materials and Structures, 29(6), 362-365.
  25. Ferreira, R. M., & Jalali, S. (2010). NDT Measurements for the Prediction of 28-day Compressive Strength. NDT & E International, 43(2), 55-61.
  26. Florida DOT FM 5-578. (2004). Method of Test for Concrete Resistivity as an Electrical Indicator of Its Permeability, 226.
  27. Forster, S.W. (2000). Concrete Durability-Influencing Factors and Testing. Farmington Hills, MI. Durability of Concrete, ACI Committee, Vol. 191, 1-10.
  28. Gowers, K. R. & Millard, S. G. (1999). Measurement of Concrete Resistivity for Assessment of Corrosion Severity of Steel Using Wenner Technique. ACI Material Journal, 96(5), 536-541.
  29. Hansson, I. L. H. & Hansson, C. M. (1953). Electrical Resistivity Measurements of Portland Cement Based Materials. Cement and Concrete Research, 13(5), 675-683.
  30. Hooton, R.D., Thomas, M.D.A., & Stanish, K., (2001). Prediction of Chloride Penetration in Concrete. Federal Highway Administration, Report No. FHWA-RD-00-142.
  31. Ishida, T., & Li, C. H. (2008). Modeling of Carbonation Based on Thermo-Hygro Physics with Strong Coupling of Mass Transport and Equilibrium in Micro-pore Structure of Concrete. Retrieved from http://www.jsce.or.jp/committee/concrete/e/newsletter/newsletter14/isida.pdf
  32. Jianyong, L., & Pei, T. (1997). Effect of Slag and Silica Fume on Mechanical Properties of High Strength Concrete. Cement and Concrete Research, 27(6), 833-837.
  33. Kosmatka, S. H., Kerkhoff, B., Panarese, W. C., MacLeod, N. F., &McGrath, R. J. (2002). Design and Control of Concrete Mixtures, Seventh Canadian Edition. Cement Association of Canada, 227.
  34. Kessler, R. J., Power, R. G., & Paredes, M. A. (2005). Resistivity Measurements of Water Saturated Concrete as an Indicator of Permeability. Corrosion 2005, Houston, TX, 1-10.
  35. Kessler, R. J., Power, R. G., Vivas, E., Paredes, M. A., & Virmani, Y.P. (2008). Surface, Resistivity as an Indicator of Concrete Chloride Penetration Resistance. Retrieved from http://concreteresistivity.com/Surface%20Resistivity.pdf
  36. Lataste, J. F., Sirieix, C., Breysse, D., & Frappa M. (2003). Electrical resistivity measurement applied to cracking assessment on reinforced concrete structures in civil engineering. NDT & E International, 36(6), 383-394.
  37. Lopez, W., & Gonzalez, J. A. (1993). Influence of the Degree of Pore Saturation on the Resistivity of Concrete and the Corrosion Rate of Steel Reinforcement. Cement and Concrete Research, 23(2), 368-376.
  38. McCarter, W. J., Starrs, G., Kandasami, S., Jones, R., & Chrisp, M. (2009). Electrode Configuration for Resistivity Measurements on Concrete. ACI Materials Journal, 106(3), 258-264.
  39. Millard, S. G., Harrison, J. A., & Edwards, A. J. (1989). Measurements of the Electrical Resistivity of Reinforced Concrete Structures for the Assessment of Corrosion Risk. British Journal of NDT, 13(11), 617-621.
  40. Millard, S. G. & Gowers, K. R. (1991). The Influence of Surface Layers upon the Measurement of Concrete Resistivity. Durability of Concrete, Second International Conference, ACI SP-126, Montreal, Canada, 1197-1220, 228.
  41. Monfore, G. E. (1968). The Electrical Resistivity of Concrete. Journal of the PCA Research Development Laboratories, 10(2), 35-48.
  42. Monkman, S. & Shao, Y. (2006). Assessing the Carbonation Behaviour of Cementitious Materials. Journal of Materials in Civil Engineering, 18(6), 768-776.
  43. Morris, W., Moreno, E. I., & Sagues, A. A. (1996). Practical Evaluation of Resistivity of Concrete in Test Cylinders Using A Wenner Array Probe. Cement and Concrete Research, 26(12), 1779-1787.
  44. Newlands, M. D., Jones, M. R., Kandasami, S., & Harrison T. A. (2008). Sensitivity of Electrodes Contact Solutions and Contact Pressure in Assessing Electrical Resistivity of Concrete. Materials and Structures, 41(4), 621-632.
  45. Nokken, M. R. & Hooton, R. D. (2006). Electrical Conductivity as a Prequalification and Quality Control. Concrete International, 28(10), 61-66.
  46. Parrott, L. J. (1994). Moisture Conditioning and Transport Properties of Concrete Test Specimens. Materials and Structures, 27(8), 460-468.
  47. Polder, R. B. (2001). Test Methods for on Site Measurement of Resistivity of Concrete – a RILEM TC-154 Technical Recommendation. Construction and Building Materials, (15)2-3, 125-131, 229.
  48. Pun, P., Kojuncdic, T., Hooton, R.D., Kojundic, T., & Fidjestol P. (1997). Influence of Silica Fume on Chloride Resistance of Concrete. Proceedings of PCI/FHWA International Symposium on High Performance Concrete, New Orleans, Louisiana, 245–256.
  49. RILEM Technical Committee. (2005). Update of the Recommendation of RILEM TC 189-NEC Non-destructive Evaluation of the Concrete Cover (Comparative Test Part I, Comparative Test of Penetrability Methods). Materials & Structures, 38(284), 895-906.
  50. Savas B. Z. (1999). Effect of Microstructure on Durability of Concrete (PhD Thesis). North Carolina State University, Department of Civil Engineering, Raleigh NC.
  51. Sengul, O. & Gjorv, O. E. (2008). Electrical Resistivity Measurements for Quality Control During Concrete Construction. ACI Materials Journal, 105(6), 541-547.
  52. Sengul, O. & Gjorv, O. E. (2009). Effect of Embedded steel on Electrical Resistivity Measurements on Concrete Structures. ACI Materials Journal, 106(1), 11-18.
  53. Scrivener, K. L., Crumbie, A. K., & Laugesen P. (2004). The Interfacial Transition Zone (ITZ) Between Cement Paste and Aggregate in Concrete. Interface Science, 12(4), 411- 421, 230.
  54. Shi, C. (2004). Effect of Mixing Proportions of Concrete on its Electrical Conductivity and the Rapid Chloride Permeability Test (ASTM C1202 or ASSHTO T277) Results. Cement and Concrete Research, 34(3), 537-545.
  55. Smith, K. M., Schokker, A. J., & Tikalsky P. J. (2004). Performance of Supplementary Cementitious Materials in Concrete Resistivity and Corrosion Monitoring Evaluations. ACI Materials Journal, 101(5), 385-390.
  56. Stanish, K., Hooton, R. D., & Thomas, M. D. A. (1997). Testing the Chloride Penetration Resistance of Concrete: A Literature Review. Department of Civil Engineering University of Toronto, Ontario, Canada. FHWA Contract DTFH61-97-R 00022. Prediction of Chloride Penetration in Concrete.
  57. Stanish, K., Hooton, R. D., & Thomas, M. D. A. (2004). A Novel Method for Describing Chloride Ion Transport due to an Electrical Gradient in Concrete: Part 1. Theoretical description. Cement and Concrete Research, 34(1), 43-49.
  58. Stanish, K., Hooton, R. D., & Thomas M. D. A. (2004). A Novel Method for Describing Chloride Ion Transport due to an Electrical Gradient in Concrete: Part 2. Experimental study. Cement and Concrete Research, 34(1), 51-57.